Injustices de la justice
AAQ.CA Autochtones Indiens
Possible enlèvement à Saint-Eustache, la fillette a menti aux policiers

LCN, mercredi 9 avril 2008

Possible enlèvement à Saint-Eustache
La fillette a menti aux policiers

La police, qui enquêtait sur un possible cas d'enlèvement à Saint-Eustache près d'une école primaire, s'est finalement avéré être un canular.

Une fillette de 10 ans prétendait avoir été enlevée et séquestrée par un homme âgé d'une vingtaine d'années. Elle soutenait avoir été contrainte de monter à bord d'une camionnette près de l'école Horizon-Soleil.

La police ne sait pas pourquoi la fillette a inventé cette histoire. La Commission scolaire fera donc parvenir aux parents une lettre pour les aviser.

De son côté, la direction de l'école soutient que cette affaire leur a permis de sensibiliser les jeunes à être davantage prudents lors de la sortie des classes.

Regardez le reportage de Denis Therriault

Écoutez les explications de Denis Therriault


TQS, mercredi 9 avril 2008 à 10h55

Une fillette a pu être victime d'enlèvement et de séquestration

SAINT-EUSTACHE - La police recherche un homme âgé d'une vingtaine d'années qui aurait tenté d'enlever et de séquestrer une fillette âgée de dix ans, mardi après-midi, à Saint-Eustache, dans les Laurentides.

Selon les informations préliminaires, la jeune fille s'est débattue et a réussi à s'enfuir de l'emprise de son agresseur. La tentative d'enlèvement se serait produite près de l'école Horizon-Soleil, vers 14h45.

L'individu recherché conduirait un fourgon de couleur rouge de marque Ford Econoline, sans fenêtres sur les côtés. Il parlerait français et mesurerait environ 1,70 mètre.

Des agents de la Sécurité publique de Saint-Eustache tenteront d'en savoir davantage mercredi matin auprès des élèves de l'école Horizon-Soleil; il est possible qu'un poste de commandement soit érigé devant l'école.

La police est encore incapable de dire si les faits prétendus par la fillette sont tout à fait crédibles ou s'il s'agit d'un canular.

En janvier dernier, une adolescente âgée de 12 ans a fait croire à une tentative d'enlèvement à Saint-Hyacinthe avant d'avouer qu'elle avait menti. Son jeune âge l'a épargnée d'accusations criminelles.

C'était la deuxième fois depuis l'automne que les policiers étaient entraînés dans un canular du genre à Saint-Hyacinthe.

Regarder le reportage de TQS


TQS, mercredi 09 avril 2008 à 15h45

Fausse alerte dans le dossier a de l'enlèvement d'une fillette de 10 ans

SAINT-EUSTACHE - L'enquête menée par la police de Saint-Eustache à la suite d'un présumé enlèvement d'enfant a permis d'établir qu'il s'agissait d'un événement sans fondement.

Il n'y aura pas de suite judiciaire au dossier en raison de l'âge de la fillette impliquée. Celle-ci et ses parents vont cependant recevoir de l'aide des services sociaux.

Le branle-bas de combat s'était amorcé tôt mardi matin alors que le Service de police de la Ville de Saint-Eustache, avait été informé de l'enlèvement d'une fillette de 10 ans, près de l'école Horizon-Soleil.

Selon le récit de la fillette, elle avait été abordée dans la cour d'école par un individu d'une vingtaine d'années, qui l'avait forcée par la suite à monter dans un véhicule.

Elle a déclaré avoir réussi à se libérer de son agresseur environ deux kilomètres plus loin.


Haut de la page

Site en conformité avec le jugement 2002 CSC 14.27704
de la Cour Suprême du Canada en date du 21 février 2002

La Révolte des Victimes: connaître et faire respecter ses droits

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.

Panneau d'administration